Auteur des archives | Catherine

À propos de Catherine

Vous êtes hospitalisé(e) ? en Centre de Rééducation, Maison de Retraite pour une longue durée ? vous êtes alité à votre domicile ? votre mobilité est réduite ? L'un de vos proches est hospitalisé et vous avez envie de lui offrir Quelques moments de réconforts ? Ayez le réflexe Socio-Esthétique : "La beauté-thérapie c'est prendre soin du regard que l'on porte sur soi" PeauAime c'est aussi le bien-être à domicile pour toute personne souhaitant prendre soin d'elle sans avoir à ce déplacer en institut, et ainsi, profiter en toute tranquillité d'un moment de "re-peau". OFFREZ VOUS LE LUXE DE VOUS FAIRE CHOUCHOUTER A LA MAISON ! Je dispense également des formations Socio-Esthétique (uniquement pour les adultes handicapés, usagés d'ESAT) enregistrée sous le N° d'activité 11 95 05318 95

Toucher et être touché

11 août 2019

0 Commentaire

Toucher et être touché, c’est plus qu’un besoin biologique.
Au travers du toucher, nous pouvons aussi percevoir des émotions chez l’autre et lui apporter du soutien, du réconfort, de l’affection…

Toucher et être touché par les personnes que l’on aime, c’est plus qu’un besoin biologique.
C’est une part de notre langage qui nous permet de nourrir des besoins émotionnels et de valider l’affection.
D’éloigner les peurs, et de favoriser la sécrétion d’ocytocine. Lorsque l’on manque de cette proximité physique avec les autres, cela augmente les niveaux de stress. Et intensifie le mal-être physique.

massagejambes.jpg

La peau est notre organe sensoriel le plus étendu. Le toucher, de son côté, est le premier sens que nous acquérons avec l’odorat. Nous savons, de plus, que des pratiques comme le contact peau à peau avec les bébés (surtout auprès des prématurés) favorisent la structuration somatosensorielle de leurs cerveaux et optimisent ainsi leur développement cognitif, perceptif, social, mais aussi leur développement physique.

Les êtres humains, de même que les animaux, ont besoin de ce contact, et pas uniquement lors des phases de développement les plus précoces. Par exemple, dans beaucoup de maisons de retraite, les personnes âgées qui reçoivent des câlins, des caresses et ce contact physique inscrit dans les gestes d’affection présentent de meilleurs processus d’attention et de communication. De plus, elles se sentent moins fatiguées, et ressentent même de moindres douleurs articulaires.

Notre cerveau a besoin de ce type de contact (toujours apporté par les personnes nous sont chères) pour trouver cet équilibre émotionnel grâce auquel, tout simplement, favoriser le calme psychologique. Or, la science découvre aujourd’hui une multitude de processus associés au toucher dont nous ignorions l’existence il n’y a encore pas si longtemps.

Nous avons besoin de toucher et d’être touché pour communiquer notre affection, pour aider, pour recevoir ou pour réconforter… Nous le savons depuis toujours et la science nous l’a prouvé empiriquement au fil du temps. Or, il y a un aspect plus intéressant encore que nous aimerions souligner.

  • Matthew Hertenstein, psychologue de l’Université DePauw dans l’Indiana (Etats-Unis) a pu mettre au jour au travers d’une étude que nous sommes aussi capables de percevoir les émotions des autres au travers du toucher.
  • Matthew Hertenstein et son équipe ont mené cette étude en 2009. Un groupe de 248 personnes aux yeux fermés ont reçu des caresses d’étrangers pendant 5 secondes.
  • Tenez-vous bien : 75% de ces hommes et de ces femmes ont été capables d’identifier l’inquiétude, la peur, la tristesse, la haine, la sympathie, voire même le bonheur de la personne qu’ils avaient touchée.

Ce travail a acquis une telle transcendance que plus tard, il a de nouveau été mené à bien à l’Université de Miami. La docteure Tiffany Field, directrice de l’Institut de Recherche tactile de l’Université de Miami, en est arrivée aux conclusions suivantes.

 

Nous avons la capacité de donner, de recevoir et d’interpréter des signaux émotionnels au travers du toucher

 

massagehomme.jpg

Un physiothérapeute utilise ses mains non seulement comme outil de travail, mais grâce à elles, il peut aussi lire les préoccupations, les tensions et les émotions adverses intensifiant les contractures. Ces mains expertes apaisent les douleurs et améliorent également la mobilité. Elles ont aussi la merveilleuse capacité de nous transmettre du bien-être.

  • Le besoin de toucher et d’être touché va-delà du fait de manifester de l’affection. Evolutivement, nous avons aussi acquis la capacité de lire l’état émotionnel des autres au travers du toucher. Une telle chose nous permet, surtout, de pouvoir soulager une personne qui souffre au travers d’un câlin ou d’une caresse.

Le cortex somatosensoriel primaire et son implication dans le toucher

Il n’y a encore pas si longtemps, les neurologues pensaient que le cortex somatosensoriel nous permettait de décoder des qualités aussi basiques que le fait de savoir si une superficie est douce ou rugueuse, si sa température est élevée ou basse… Or, au fur et à mesure que nous avançons dans la connaissance du sens du toucher lié aux émotions, nous découvrons plus d’informations.

Cette zone de notre cerveau est aussi liée à des composantes sociales et émotionnelles. Par exemple, elle nous aide à percevoir la tension ou l’inquiétude chez nos enfants et à chercher à nous rapprocher d’eux en les prenant dans nos bras. Au travers de ce contact, nous leur apportons du réconfort, de la sécurité et notre affection.

Michael Spezio, psychologue du Scripps College et auteur de cette étude, nous signale que le fait de toucher ne se résume pas seulement à une expérience physique ; c’est une expérience émotionnelle et un type de langage. Il s’agit d’un mécanisme nous permettant aussi de comprendre l’autre et de lui répondre sans avoir besoin de parler.

Le langage du toucher, un pouvoir à notre portée

Souvent, on entend dire qu’à l’âge adulte, on ne vit plus jamais autant d’expériences sensorielles au travers du toucher que dans l’enfance. Ainsi, des facteurs culturels et la façon dont nous avons été éduqués facilitent ou freinent notre capacité à mener ce type de communication au travers des caresses et des câlins à l’âge adulte.

On sait aussi que les sportifs, au sein de leur équipe, utilisent le toucher (une tape, une poignée de mains, une accolade) pour se soutenir à un moment donné entre co-équipiers. Ce sont des instants où ils ont besoin d’autre chose que d’un mot. Et ça fonctionne. Retrouver et favoriser ce type de langage est essentiel.

Car toucher et être touché va au-delà d’un besoin biologique. C’est un fondement social qui nous permet d’améliorer notre univers émotionnel.

6766144105193992510615977492554669956379455n.jpeg

 

Source : https://nospensees.fr/toucher-et-etre-touche-bien-plus-quun-besoin-biologique

Colloque Pleine conscience

7 août 2019

0 Commentaire

Les choses bougent et j’aime ça
Le Ministère de la Santé à organisé une journée sur la pleine conscience !
3 heures le matin et  pareil l’après midi.

Colloque du Jeudi 20 juin de 09h30 à 17h30
Salle Pierre Laroque
Ministère des Solidarités et de la Santé
14 avenue Duquesne
75007 Paris

Le programmeAnimation du colloque : Élisabeth Marshall, journaliste santé et bien-être

08h45 - Accueil

09h30 - Discours officiel d’ouverture
- Jérôme Salomon, directeur général de la santé

10h00 – Fondements scientifiques de la méditation de pleine conscience, mécanismes et perspectives aujourd’hui
- Judson Brewer, directeur de la recherche et de l’innovation au Mindfulness Center, professeur associé au département des sciences sociales et du comportement à Brown University – School of Public Health

10h55 – Pause méditative et échanges
- Christophe André, psychiatre et psychothérapeute

11h15 - Les programmes fondateurs et leurs dérivés
- Jean-Gérard Bloch, professeur conventionné à l’université de Strasbourg, docteur en médecine, spécialiste en rhumatologie, pôle santé initiative Mindfulness France

12h10 - Présentation de l’état des lieux et de l’initiative Mindfulness France
- Audrey Berté, co-fondatrice et présidente initiative Mindfulness France
- Jean-Gérard Bloch, professeur conventionné à l’université de Strasbourg, docteur en médecine, spécialiste en rhumatologie, pôle santé initiative Mindfulness France
- Véronique Riotton, vice-présidente du groupe LREM à l’Assemblée Nationale

12h40 Déjeuner libre

14h00 - Table ronde : exemple d’interventions dans les différents milieux de vie
- Education : Frédéric Lenoir, philosophe, président de la Fondation Sève ; Jean-Philippe Lachaux, neurobiologiste, chercheur en neurosciences cognitives, directeur de recherche CNRS, laboratoire Dynamique cérébrale et cognition
- Justice : Betsy Parayil-Pezard, co-fondatrice de Mindfulness Solidaire
- Travail : Dominique Steiler, titulaire de la chaire « Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail »
à Grenoble Ecole de Management
- Santé : Corinne Isnard-Bagnis, médecin néphrologue à l’hôpital de la Pitié Salpétrière, professeur à l’université
Pierre et Marie Curie
- Vieillissement : Gael Chételat, directrice de laboratoire à l’INSERM Caen, responsable de l’équipe de recherche
« Neuroimagerie multimodale et facteurs de vie dans le vieillissement normal et les démences »

Conclusion par le grand témoin : Christophe André

15h35Table ronde : les enjeux éthiques / qualité / formation
- Anne Josso, secrétaire générale de la Miviludes
- Geneviève Hamelet, présidente de l’Association pour le développement de la pleine conscience
- Dominique Steiler, titulaire de la chaire « Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail » à Grenoble Ecole
de Management
- Corinne Isnard-Bagnis, médecin néphrologue à la Pitié Salpêtrière, professeur à l’université Pierre et Marie Curie
- Michael Vin, médecin généraliste, Centre Hospitalier Jean-Pierre Falret, Institut Camille Miret

Conclusion par le grand témoin : Christophe André

16h55 - Présentation à plusieurs voix – projet territorial pour un épanouissement global :
pleine conscience et paix économique

- Thomas Michaud, sous-préfet de l’Isère,
- Fany Allarousse, directrice générale de la Communauté de commune des Vals de Dauphiné,
- Dominique Steiler, titulaire de la chaire « Paix économique, Mindfulness et Bien-être au travail » à Grenoble Ecole de Management

17h15Discours officiel de clôture
- Sylvie Quelet, directrice de la Direction de la prévention et de la promotion de la santé à Santé publique France

17h30 – Fin du colloque

Le site est super bien fait, vous pouvez aller regarder le programme, et le fait de cliquer dessus amène la vidéo au moment choisi
(ce qui permet de ne visionner que ce qui nous intéresse)

Voici les liens :
Le matin ——   https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/evenements/article/interventions-basees-sur-la-pleine-conscience-sciences-sante-et-societe-lever?fbclid=IwAR3uTfu_3CrZX-NE8pptWf0xiXWACayg-RrHf4fo668skiJuqAWI6xFW644

L’après-midi ——  https://secure.synople.tv/site/MinisteresSociaux/2019/evtMS_190620pm.php

1329999 visiteurs + 1

18 juillet 2019

0 Commentaire

Merci 

1329999

 

1330000

 

6ème congrès de socio-esthétique

19 mars 2019

0 Commentaire

le 6ème congrès de socio-esthétique organisé par le CODES aura lieu le vendredi 22 novembre 2019 à L’institut Pasteur à Paris.

Ce sera aussi l’occasion pour le CODES de fêter ses 40 ans !

Réservez dès aujourd’hui cette journée riche de découvertes thématiques, de partage sur les bonnes pratiques professionnelles et de rencontres passionnantes avec de nombreux professionnels.
Vous recevrez prochainement le programme et toutes les informations pour vous inscrire en ligne.

L’auto-examen pour détecter un cancer du sein

2 février 2019

0 Commentaire

 L’auto-examen, souvent mis en avant dans les différentes campagnes de prévention, permet aux femmes de détecter des anomalies pour les signaler par la suite à leur médecin.

Le cancer du sein a 12 symptômes.
Quand ils sont détectés à temps, le taux de survie est proche de 100% 

Détection cancer du sein

 

L’association Worldwide Breast Cancer a imaginé une campagne de communication internationale qui détourne des citrons pour sensibiliser au cancer du sein.
Du génie !

Lorsque le cancer du sein est détecté à un stade précoce, le taux de survie est proche de 100%.
Mais lorsqu’il est identifié en phase terminale, les chances de survie sont malheureusement très faibles.
C’est pourquoi il est important de pouvoir détecter un symptôme du cancer du sein dès le début.

Perruque reste a charge 0

30 janvier 2019

0 Commentaire

Dans les super nouvelles de 2019, il y a l’augmentation du remboursement des perruques qui va passer de 125 à 350 euros dés avril.

En attendant vous êtes nombreuses, récemment diagnostiquées, à vous interroger:
que faire?
Attendre la boule à zéro un meilleur remboursement?

Le remboursement des perruques pour les malades de cancer devrait passer de 125 à 350 euros au mois d’avril 2019 : un avis de tarification en ce sens sera publié, la semaine prochaine, au Journal Officiel. Un progrès pour les malades qui auront accès à une perruque de qualité sans aucun « reste à charge ».

 

C’était une des promesses du Plan Cancer 3.
Et un engagement fort de la ministre de la santé. A l’issue de plusieurs mois de discussions dans le cadre du CEPS (le Comité Economique des Produits de Santé, organisme interministériel placé sous l’autorité des ministres de la santé et de l’économie), entre les représentants de ces ministères, des associations de patients (dont Rose-Up) et les fabricants de prothèses capillaires, un avis de projet a été présenté le mercredi 20 décembre – avis qui sera publié dans le Journal Officiel durant la semaine de Noël.

Jusqu’à 350€ remboursés pour une perruque de « Classe 1 »

Cet avis propose une nouvelle grille tarifaire de remboursements des prothèses capillaires. Grande nouveauté : les perruques de classe 1 (avec un Prix Limite de Vente de 350 euros) seront désormais intégralement remboursées par la Sécurité Sociale. Une proposition qui va au-delà des engagements du Plan Cancer qui était de « doubler le remboursement des perruques ». Les fabricants se sont, de leur côté, engagés à « raboter » le prix de leur perruque actuellement à 400 euros jusqu’à les proposer à 350 euros. Les femmes auront désormais une perruque de bonne qualité entièrement remboursée, sans aucun reste-à-charge. Une revendication que notre association Rose-Up porte depuis des mois et qui connaît, enfin, une issue favorable.

Concernant la classe 2 et les perruques plus luxueuses (avec plus de cheveux naturels intégrés) vendues jusqu’à 700 euros, le remboursement de la CPAM s’élèvera à 250 euros (respectant ainsi l’engagement du Plan Cancer de doublement des remboursements).

En revanche, pour les perruques de plus de 700 euros qui représentent aujourd’hui une part du marché inférieure à 8 %, l’avis à paraître ne prévoit aucun remboursement. Notre association émettra une observation (dans le délai légal après parution du projet d’avis) pour demander le maintien du remboursement actuel de 125 euros pour les femmes qui désirent acquérir une perruque haut-de-gamme.

Une mise en place effective entre mars et avril 2019.

Après la parution de cet avis au Journal Officiel – et le mois légal laissé pour le recueil des observations –, les conventions seront signées avec les fabricants, la nomenclature ainsi que l’avis de tarif définitif publiés. Ce nouveau remboursement sera effectif « au mieux » le 1er mars et plus surement le 1er avril 2019.

En juin dernier, notre association s’était largement engagée pour débloquer les négociations qui restaient embourbées depuis plus de trois années (notre article: « Remboursement des perruques: à s’arracher les cheveux »). Nous avions publié unepétition en ligne, mené des actions de lobbying #latêtehaute largement suivies sur nos réseaux sociaux et relayés par bien d’autres médias : la ministre de la santé, Agnès Buzyn avait alors rapidement réagi, relançant le processus.

Céline Lis-Raoux

Source  :Rose Up

Le secret du poids

27 janvier 2019

0 Commentaire

Je suis sur Instagram : “60 kilos de moins” qui explique qu’elle a perdu tous ses kilos grâce a l’application « le secret du poids ».
J’ai essayé l’année dernière weight watcher mais comme je suis végétarienne je n’ai pas réussi a tenir
(j’ai voulu manger ce qu’ils conseillaient les poissons et les viandes sont a 0)
j’ai donc fais maigrir mon porte monnaie, et mon corps de 2kgs que j’ai repris immédiatement.Cette année j’ai installé l’ application avec comme motivation les publications de “60 kilos de moins” .
Je suis esthéticienne et j’ai toujours été mince, voir très mince.
J’ai divorcé, été harcelée, et j’ai commencé à me réfugier dans la nourriture
mon changement professionnel n’a rien arrangé : je suis devenue socio-esthéticienne et le travail à l’hôpital n’est pas bon pour les kilos,
nous avons tendance a manger trop de sucreries apportées par les patients et comme je ne sais pas résister à la tentation je consomme sans compter les calories.
 
Mes collègues sont nombreuses a avoir le même problème que moi : après une prise en charge difficile nous faisons une pose gourmande
La plupart des patientes sous hormonothérapies grossissent beaucoup …
Le thème de mon site internet est l’information sous toutes ses formes pour ce sentir mieux dans sa peau : d’où le titre PeauAime

Ce qui est très pratique, c’est que l’application permet de visualiser le nombre de calories par portions (il faut tout peser au début)
Ce qui l’est moins c’est que l’application n’est pas compatible avec mon téléphone (s’ils me lisent j’ai un windows phone ;-) ),
je l’ai donc téléchargée sur ma tablette mais je suis moins constante à rentrer tout ce que je mange.

23es Rencontres de Pédiatrie Pratique

23 janvier 2019

0 Commentaire

Les 23es Rencontres de Pédiatrie Pratique auront lieu les 25 et 26 janvier 2019

Les Rencontres de Pédiatrie Pratique rassemblent chaque année plus de 2 100 pédiatres.
Elles représentent aujourd’hui la plus importante manifestation de la spécialité en Europe.

Près de 130 orateurs rassemblés autour d’une vingtaine de thématiques vous donnent rendez-vous aux 23es Rencontres de Pédiatrie Pratique et vous proposent plus de 60 heures de Formation Médicale Continue.

Toute l’équipe de Pédiatrie Pratique sera ravie de vous accueillir pour une nouvelle édition les vendredi 25 et samedi 26 janvier 2019 au Palais des Congrès de Paris pour une occasion unique d’apprendre ensemble, d’approfondir et de de discuter en petits groupes avec les plus grands experts de la spécialité.

https://www.pediatrie-pratique.com/congres/actualite/les-19es-rencontre-de-pediatrie-pratique-auront-lieu-les-30-et-31-janvier-2015

Sortir de la manipulation perverse – Natacha Calestrémé

16 janvier 2019

0 Commentaire

Je travaille un jour par semaine dans un service qui prends en charge les femmes enceintes.
J’ai appris, découvert que les violences physiques commencent souvent à ce moment là…

C’est le moment où elles devraient décider de partir et pourtant elles refusent même souvent de porter plainte.

Natacha Calestrémé a cherché comment  aider ces personnes, et après avoir lu son livre « Les blessures du silence » et écouté cette vidéo je pense qu’elle a réussi à mettre des mots sur :
- le pourquoi
- le comment partir sans revenir

Il existe une formation de 2 jours sur le recouvrement d’âme avec Loan Miège 

Image de prévisualisation YouTube

Belle année 2019

1 janvier 2019

0 Commentaire

Je vous souhaite une année qui pétille,

une année qui émeut, qui envole.
Une année bienveillante.

Une année qui bouscule surprend fait grandir.
Une année qui nous amène là où on ne l’attendait pas.

Qui nous éveille.
Une année à se battre pour ses rêves et ses convictions.
Une année pour soi, à soi.

Pour se retrouver, pour aller à l’essentiel, pour dire “je t’aime”.

Je vous souhaite une année folle poétique audacieuse joyeuse.

Catherine

12345...47

Les cosmétiques AVON par na... |
Les Fantaisies de Ger'Art |
labeautéchezfati |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutpourbebes
| le sac des filles
| MIMI