Archive | 5 – SOCIO-ESTHETIQUE : Flux RSS de cette section

À propos de Catherine

Vous êtes hospitalisé(e) ? en Centre de Rééducation, Maison de Retraite pour une longue durée ? vous êtes alité à votre domicile ? votre mobilité est réduite ? L'un de vos proches est hospitalisé et vous avez envie de lui offrir Quelques moments de réconforts ? Ayez le réflexe Socio-Esthétique : "La beauté-thérapie c'est prendre soin du regard que l'on porte sur soi" PeauAime c'est aussi le bien-être à domicile pour toute personne souhaitant prendre soin d'elle sans avoir à ce déplacer en institut, et ainsi, profiter en toute tranquillité d'un moment de "re-peau". OFFREZ VOUS LE LUXE DE VOUS FAIRE CHOUCHOUTER A LA MAISON ! Je dispense également des formations Socio-Esthétique (uniquement pour les adultes handicapés, usagés d'ESAT) enregistrée sous le N° d'activité 11 95 05318 95

Sommaire Socio-Esthétique :

23 juillet 2015

18 Commentaires

(Mise à jour le 17 juin 2015)

 Citation :
« la vie en corps »
Mme Noirjean 
 

 

La Socio-Esthétique, est un ensemble de soins esthétiques prodigués aux personnes fragilisées par la maladie,  la vie.

Ces soins favorisent le processus de guérison par la communication, le mieux-être, le confort du patient dans le cadre d’une meilleure qualité d’hospitalisation, ou d’intégration.

La socio-esthétique répond à un besoin de restauration de l’image de soi pour les personnes ayant subi des traitements, des chocs pouvant porter atteinte à leur intégrité corporelle ou  morale.

 

SOMMAIRE

SOCIO – ESTHETIQUE
(cliquez sur les liens afin que l’article s’affiche) 

logo.gif  ¤  La Socio-Esthétique expliquée par la Directrice du CODES

¤ Ecole de Socio-Esthétique du CODES à Tours


¤ Films expliquant la Socio-Esthétique

                        ¤ Socio-Esthéticienne CODES / psycho, onco…

 

¤  Socio-esthéticienne en Obstétrique, Grossesse Pathologique, Néo-natalité 

¤ Socio-Esthéticienne en EHPAD
(Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes)

 ¤ Prendre soin de la peau d’une personne âgée

 ¤ Réussir à communiquer avec des personnes aphasiques

 ¤ Socio-Esthéticienne en Psychiatrie

 ¤ Socio-Esthéticienne auprès d’adultes handicapés

¤ Socio-Esthéticienne auprès de personnes en fin de vie et soin palliatif

¤ Maquillage post-mortem, thanatoplastie

¤  Transformations avec le maquillage correcteur

¤ Massages de bien-être


 

«  La beauté-thérapie c’est prendre soin
du regard que l’on porte sur soi. »

Catherine Behar

 

 * Savons     

    * Crèmes anti-cicatrices                         

      * Recréer – Redessiner ses cils & sourcils

         * Entretenir ses ongles et ses mains pendant la chimio

         * Vernis non conformes aux protocolesde chimio

            * Entretenir ses cheveux pendant/après une chimio 
cette page à été réalisée par Chantal qui est Perruquière à domicile : http://chantalhair.unblog.fr/

               * 1ères coupes de cheveux après la chimio

                  * Entretenir sa peau pendant/après une chimio : en modification

                         * Les Chimiothérapies

* Produits solaires SPF 100 / SPF 50+ bio

                         * Effets secondaires des chimios…

                         * Prise en charge de l’hirsutisme (pilosité importante)

                           *Contres indications en oxygénothérapie

Test Oncotype DX

* BIBLIOGRAPHIE : livres à aimer, à dévorer…

   ¤ Thérapies non médicamenteuses

Lors d’une conférence donnée par l’IGR  un conseil était donné concernant l’alimentation :
« Ne pas manger de Pamplemousse pendant la durée du traitement »
Vous connaissez maintenant ma curiosité à comprendre et savoir
j’ai donc demandé pourquoi…
Voici la réponse :
« Le pamplemousse bloque un enzyme le CYP 3A4
cet enzyme permet de métaboliser les médicaments dans l’organisme . »

sigledanger.bmp * Liste des produits déconseillés pendant la chimiothérapie

                                           ruedelamour.bmp * Leçons de VIE

                                              caisseoutils1.jpeg * Boîte à Outils

Photo

 

 

 

 

Test Oncotype DX

18 juillet 2015

0 Commentaire

Ce test permet d’éviter 1/3 des chimiothérapies inutiles

 Prix d’une séance de chimiothérapie :

http://www.picardmed.com/reseaux/oncopic/test/oncopic2/iso_album/chimiotherapie_tarifs_1-3-10.pdf

Comme vous pouvez le voir dans le tarif cité en lien une seule séance de chimio coûte en moyenne 3000€ …. soit le prix du test Oncotype DX
Pourquoi n’est-il pas déjà remboursé en France ?

Cela fait bientôt 6 ans que les Américaines ont à leur disposition le test diagnostic Oncotype DX ®, pris en charge par l’ensemble des caisses de santé.
En France, l’absence de remboursement freine l’accès à ce dispositif médical onéreux (3 180 €)
dont on sait pourtant qu’il permet de surseoir à 30 % des chimiothérapies.

Premier cancer féminin avec 53 000 nouveaux cas en 2011, le cancer du sein arrive également en tête en termes de mortalité par cancer avec 11 500 décès la même année.
Mais tous les cancers ne se valent pas : certaines tumeurs présentent en effet un plus grand risque de récidive ou de métastase que d’autres.
« Dans 10 à 25 % des cas, chez les femmes chez qui un dépistage précoce est fait, il peut arriver que malgré la petite taille de la tumeur et l’absence de ganglion, l’évolution soit péjorative et que l’on observe l’apparition de métastases dans les 5 à 10 ans ; l’enjeu pour nous est d’identifier ces femmes », explique le Dr Éric Charles Antoine (Clinique Hartmann, Neuilly-sur-Seine).

Cette variabilité repose sur les gènes de la tumeur que l’on sait désormais identifier par un test de signature génomique.
Ces progrès ouvrent de nouvelles perspectives en termes de prise en charge, permettant d’envisager une approche thérapeutique personnalisée et surtout d’éviter des chimiothérapies inutiles.
Il n’y a donc qu’un pas… que la France tarde à franchir.

Il existe trois autres tests diagnostiques (Mammaprint ®, IHC4 and Mammostrat ®), mais seul Oncotype DX ® dispose de la technique en paraffine, qui n’impose pas de réaliser le test sur du tissu tumoral frais. Il est en cela beaucoup plus simple que les autres à réaliser.

Inéquité d’accès et d’information
Dans l’attente de l’aboutissement de l’évaluation du test par les autorités de santé, la situation actuelle est génératrice d’inéquité dans la mesure où la possibilité d’accès à ce test non remboursé pèse différemment, selon leurs ressources, sur les femmes susceptibles d’en bénéficier, et que le coût substantiel de ce test peut même constituer un obstacle insurmontable pour nombre d’entre elles. L’audition du Dr Delaloge a permis de comprendre que cette inéquité dans les possibilités d’accès pouvait conduire les oncologues exerçant dans les centres hospitaliers à ne pas évoquer l’existence de ce type de test auprès des patientes. Cette attitude est, dans le contexte, humainement compréhensible, mais le Comité estime qu’il n’y a pas, dans la situation, de vertu éthique à la dissimulation. Réduire l’inéquité ne peut pas s’envisager au prix d’une atteinte à l’autonomie des personnes qu’on prive de la possibilité de décider par elles-mêmes de consentir ou non à la dépense, ou d’agir pour, éventuellement, mobiliser les aides auxquelles elles peuvent avoir accès si elles le souhaitent pour financer le test. La réalité de l’existence de ce test et les connaissances dont on dispose sur lui doivent être dites, comme doivent être expliquées aussi les raisons de son non-remboursement actuel.
Au final, le Comité éthique et cancer invite les oncologues à apporter aux patientes concernées l’information utile sur le test Oncotype DX. Mais il considère, dans le même temps, qu’il n’est pas juste de laisser les cliniciens seuls gérer cette situation de communication possiblement difficile et il invite les autorités de santé, notamment par l’entremise de l’INCa, à produire rapidement un document d’information de référence destiné aux patientes, sur lequel les oncologues pourraient s’appuyer.
Résultat de recherche d'images pour "oncotype dx"

Niveaux de preuve :

Niveau de preuve

Si on prend  par exemple le test  uPA et PAI-1Si vos ganglions lymphatiques sont clairement des cellules cancéreuses (envahissement ganglionnaire), et votre tumeur est sensible aux hormones , de faibles niveaux d’uPA et PAI-1 peuvent indiquer que votre risque de récidive est très faible.
Dans ce cas, la chimiothérapie ne serait pas clairement susceptible d’améliorer votre survie, ou si vous optez pour la chimio, votre chance de survie serait améliorée d’environ 1%.
Si vous avez des niveaux élevés de uPA et PAI-1, le risque de récidive est élevé, et la chimiothérapie vous serait utile.
Un plan de traitement qui comprend cyclophosphamide , méthotrexate et 5-fluoro-uracile (CMF) chimiothérapie permettrait d’améliorer vos chances de survie.

Pas négligeable  quand on connait la kyrielle d’effets secondaires d’une telle chimio…

 

Déroulement du test

Le test Oncotype DX® est réalisé sur du tissu prélevé lors de votre première intervention chirurgicale.
Comme pour les autres analyses de laboratoire, ce test ne peut être demandé que par un professionnel de santé habilité.

Si vous voulez savoir si vous êtes éligible, cliquez ici.
https://breast-cancer.oncotypedx.com/fr-FR/Patient-Invasive/GettingTested.aspx

Quand utiliser le test Oncotype DX®?

Lors de l’intervention de chirurgie mammaire, le chirurgien excise la tumeur et le tissu environnant. Ces derniers sont ensuite analysés et conservés par l’anatomopathologiste.

L’anatomopathologiste enverra des sections de tissu cancéreux au laboratoire ayant développé le test Oncotype DX. Les résultats du test Oncotype DX seront ensuite envoyés, sous la forme d’un rapport, au médecin* prescripteur. Ces informations supplémentaires aux critères classiques permettront à votre médecin de définir un plan de traitement basé sur les caractéristiques de votre cancer.

Aucune autre intervention invasive n’est nécessaire pour la réalisation du test.
https://breast-cancer.oncotypedx.com/fr-FR/Patient-Invasive/WhatIsTheOncotypeDXCancerTest/WhenShouldTheOncotypeDXBreastCancerTestBeUsed.aspx

Source :

http://www.ethique-cancer.fr/phoenixws/detailavis/topic-1/article-89/avis-n-21-du-15-janvier-2013.html
http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/cancer_sein/articles/15525-oncotype-dx-test-cancer-sein.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Oncotype_DXhttp://www.unicancer.fr/en/node/1868
http://lacrabahuteuse.fr/2014/01/oncotype-dx/

Produits solaires SPF 100 / SPF 50+ bio

17 juin 2015

0 Commentaire

Depuis ce printemps plusieurs marques ont sortis des produits solaires SPF 100

mais je ne les voient pas en rayons….

Travaillant  avec des personnes sous chimio je me suis dit que j’allais donc faire un article dessus.

Voici donc tout ce que j’ai pu trouver comme nouveautés :

Le grand + car ils  sont Teintés  !!!

ACM en 2 teintes clair & doré + 1 incolore

Sensitelial-SPF-100-teinte-claire

Sensitelial-SPF-100-teinte-doree

Sensitelial-SPF-100

Produits solaires SPF 100 / SPF 50+ bio dans 3 - Informations :
teinté avec une couleur universelle

Résultat de recherche d'images pour "bioderma spf 100"

ANTHELIOS KA packshot from Anthelios KA, by La Roche-Posay

Lors de mes recherches j’ai trouvé des SPF 50 + BIO

y compris des teintés !!! :-)

 dans 5 - SOCIO-ESTHETIQUE :

Crème Haute Protection SPF 50 - Lovea Bio

creme-solaire-spf15


Pendant les activités en plein air, il faut rechercher les zones ombrageuses et éviter l’exposition aux heures d’ensoleillement maximum qui sont entre 11h et 16h.
Il est préférable de porter un chapeau et des lunettes de soleil et de choisir un écran solaire avec un indice de protection adapté à la sensibilité particulière de votre  peau et à l’intensité du soleil.

Appliquez généreusement vos produits avant l’exposition et surtout après une baignade et réutilisez toutes les deux heures.
Les indices de protection affichés sur les écrans solaires ne sont garantis qu’en respectant ces conditions.

Vous avez besoin d’une socio-esthéticienne à votre domicile ou sur votre lieu d’hospitalisation ?

20 mars 2015

0 Commentaire

peauaime.jpg

Vous êtes hospitalisé(e)
en Centre de Rééducation,
Maison de Retraite
pour une longue durée ?

vous êtes alitée à votre domicile ?
votre mobilité est réduite ?

L’un de vos proches est hospitalisé
et vous avez envie de lui offrir
Quelques moments de réconforts ?

Je vous propose différentes prestations :

*** Soins du visages & du corps : 
spécifiques pour les peaux fragilisées par la maladie/les médications
 

*** Modelages relaxants pour les femmes enceintes
Je me déplace à votre domicile ou dans les services hospitaliers de grossesses pathologiques

 

*** Modelages coocooning pour les bébés

 

*** Touché bien-être pour les personnes douloureuses et /ou handicapées

*** Epilations

*** Manucurie , Beauté des pieds
adaptée aux problèmes d’ongles fragilisés par les médications, ou la chimio

*** Maquillage :
- Mise en valeur du visage

- Trucs et astuces pour un maquillage bonne mine, récréer ses sourcils, la ligne des cils
(pour les personnes sous chimiothérapies)

 

  ***          Prenez le temps de prendre soin de vous  !!!          ***

L’argent ne doit jamais être un frein concernant votre désir de mieux-être,

si vous rencontrez des difficultés financières veuillez m’en faire part

afin de discuter d’une éventuelle adaptation du tarif.

 

Vous faites partie d’une équipe médicale ou médico-sociale
et vous souhaitez proposer des soins esthétiques ou de relaxation ?

- J’anime des ateliers beautés basés sur des activités ludiques  basées sur l’autonomie

-  mets en place des activités socio-esthétiques de groupe pour maintenir une socialisation

- réalise des conseils beauté, de séances d’auto maquillage beauté et/ou correctif

- améliore la qualité de vie par le bien-être corporel apporté par  les soins esthétiques.  

- apporte une écoute au patient / au résident afin de sortir du contexte de la maladie et du traitement   


- accompagne la personne dans l’acceptation de la modification de son image corporelle.

A très bientôt,
Catherine

 

Pour les tarifs socio-esthétique (individuel et de groupe),
n’hésitez pas à me demandez un devis.

Vos demandes sont traitées au cas par cas en fonction de vos attentes.

peauaime.jpg 

Prise en charge de l’hirsutisme (pilosité importante)

29 novembre 2014

0 Commentaire

L’hirsutisme est caractérisée par une pilosité excessive. 
Il faut songer à une origine médicamenteuse, et il est important de rechercher également une affection endocrinienne. 

Certaines chimiothérapies ont comme effet secondaire la chute des cheveux et des poils.
Au moment de la repousse un autre effet indésirable arrive quelque fois…
La pousse importante d’un duvet sur l’ensemble du visage.
J’ai souvent été appelée pour des appels a l’aide.

Je conseillais jusqu’à présent une décoloration avec des produits professionnels (pour éviter l’effet roux)

Autrement un traitement local peut être essayé : VANIQA

Récemment, une crème à base d’eflornithine (un inhibiteur de l’enzyme participant à la production du poil par le follicule pileux) a été enregistrée au niveau européen pour le traitement de l’hirsutisme au niveau du visage

moyenne boite de vaniqa

Vaniqa est le traitement le plus recommandé en France pour lutter contre l’hirsutisme.
Ce traitement, qui contient une substance active appelée l’eflornithine, qui impacte la repousse du poil par son action sur une enzyme spécifique, se présente sous forme de crème que vous devez appliquer sur votre peau par petite couche sur les zones poilues.
Elle va permettre de ralentir la pousse, mais aussi de décolorer les poils pour les rendre moins visibles.
Le tout sous 6 à 8 semaines maximum.

ce produit permet ainsi de diminuer le développement excessif de la pilosité (hirsutisme) chez la  femme de plus de 18 ans.

  • Premiers résultats visibles en 8 semaines
  • Efficace dans 80% des cas
  • Peu d’effets secondaires

Le tube de 11 gr coûte 125€  (en pharmacie)

Il est également possible de voir avec un onco-dermatologue pour une prise en charge grâce au laser si les poils persistaient plusieurs mois après avoir arrêté le traitement et essayé l’eflornithine.
Hirsutisme et virilisme sont liés à une sécrétion trop élevée d’androgènes par les glandes surrénales ou les ovaires, dont il faudra rechercher l’origine.

BIBLIOGRAPHIE…

29 novembre 2014

0 Commentaire

 Mise à jour le 30 novembre 2014

 

BIBLIOGRAPHIE... dans 3 - Informations : livres

  • - Anzieu D., Le Moi Peau, éd. Dunod, Paris, 1986.
  • - Berger L., Mailloux D., Personnes âgées, une approche globale , éd. Maloine, Paris, 1989.
  • - Bourdiol R.J., Réflexothérapie somatique , éd. Maisonneuve, 1983.
  • - Cadard B., En fin de vie , éd. Centurion, Paris, 1991.
  • - Camilli C., Massage sensitif , Tome 1, 1987 ; Tome 2, 1988 ; Tome 3, 1989.
  • - Corraze J., Les communications non verbales, éd. PUF, Paris, 1988.
  • - Coste Forcade A., Oser la vie , éd. Delachaux et Niestlé, Paris, 1991.
  • - Cudicio C et P., Mieux communiquer pour mieux soigner , éd. Lamarre, 1992.
  • - Dobbs B., Paratte D.,Poletti R., Réflexologie, éd. Sophia, Genève, 1987.
  • - Dolto F., L’image inconsciente du corps , éd. Seuil, Paris, 1988.
  • - Dumont G., Massage rythmique, l’équilibre par le toucher, éd. Ellabore.
  •  -  FIELD Tiffany, « Les bienfaits du toucher »,  Massachusetts, 2001.
  • - Goudot A., « Les couleurs visibles et non visibles », éd. du Rocher, Monaco, 1984.
  • - Gordon Inkeles., Le supermassage minute , éd. l’Homme, 1991.
  • - Hall E.T., La dimension cahée ,éd. Seuil, 1971.
  • - Hatwell Y., Toucher l’espace , Presses universitaires de Lille, 1986.
  • - Jaccard J.F., La santé par le toucher , éd. des sciences holistiques, Genève, 1989.
  • - Jackson R., Le massage total , éd. du Rocher, 1977.
  • - Jomain C., Mourir dans la tendresse , éd. Centurion, Paris, 1991.
  • - Kohlrausch W., Massage des zones réflexes, éd. Masson, Paris, 1961.
  • -  KUBLER-ROSS Elisabeth, « Les derniers instants de la vie », Genève, 1975.
  • - Lazure H., Vivre la relation d’aide , éd. Décarie, Québec, 1987.
  • - Lidell L., Le massage , éd. R. Lafont, Paris, 1988.
  • - Maglio A. , Piazza D., Cours de massage. zonal de la main , éd. De Vecchi, Paris, 1991.
  • - Marie de Hennezel, Johane de Montigny., L’amour ultime , éd. Hatier, Paris, 1991.
  • - Menin C., Projet de vie avec les personnes âgées en institution , éd. Centurion, Paris, 1989.
  • - Montagu A., La peau et le toucher, un premier langage , éd. Seuil, Paris, 1979.
  • - Morris D., La clé des gestes , éd. Grasset, Paris,1977.
  • - Personne M., Soigner les personnes âgées à l’hôpital , éd. Privat, 1991.
  • - Peyron C., La main inconnue , éd. du Chariot, 1990.
  • - Piazza D., Cours de massage, éd. De Vecchi, Paris, 1991.
  • - Salomé J., Apprivoiser la tendresse , éd. Jouvence, 1988.
  • - Salomé J., À corps et à cris, conférence.
  • - Savatofski J., Prayez P., Le toucher apprivoisé , éd. Lamarre, Paris, 1989.
  • - Savatofski J., Jeux-Massages , éd. Retz, 1992.
  • - Savatofski J., Le massage douceur, éd. Recto Verseau, Genève, 1986.
  • - Savatofski J., Massage minute , éd. Recto Verseau, Genève, 1990.
  • - Schilder P., L’image du corps , éd. Gallimard, 1968.
  • - Sebag-Lanoë R., Mourir accompagné , éd. Epi-Desclée de Brouwer, 1992.
  • - Serres M., Les cinq sens , éd. Grasset, 1990.
  • - Walter B., Soigner en gériatrie, un art, une passion , éd. Lamarre, 1991.
 dans 5 - SOCIO-ESTHETIQUE :

Les chimiothérapies

5 mai 2014

0 Commentaire

La chimiothérapie est un traitement
qui consiste à utiliser des médicaments contre les cellules cancéreuses 
par injection le plus souvent dans une veine ou par voie orale. 

La chimiothérapie agit sur toutes les cellules cancéreuses,
même sur celles qui n’ont pas été détectées par les examens d’imagerie.

LES PROTOCOLES USUELS : LES « GRANDS CLASSIQUES »

  • Cancer du sein
  • Protocole « CMF » cyclophosphamide, méthotrexate, 5-Fluoro-Uracile
  • Protocole « FAC » 5-Fluoro-Uracile, Adriblastine™, cyclophosphamide
  • Protocole « FEC » 5-Fluoro-Uracile, épirubicine, cyclophosphamide
  • Protocole « Epi-Tax » Epirubicine – Taxotère
  • Cancer de l’ovaire 
  • Protocole « TC » Taxol™, cisplatine ou carboplatine(Carbo-Taxol) 
  • Protocole « CC » cyclophosphamide, cisplatine 
  • Protocole « CHAP » cyclophosphamide, hexaméthylmélamine, Adriblastine™, platine
  • Cancer du testicule
  • Protocole « BEP » bléomycine, étoposide ou VP-16, platine
  • Protocole « EP » sans la bléomycine
  • Cancer bronchique
  • Protocole « EP » Etoposide + cisPlatine
  • Protocole « NP » Navelbine™ + cisPlatine
  • Cancer du côlon
  • FOLFOX ou XeLOX
  • FOLFIRI
  • Maladie de Hodgkin 
  • Protocole « MOPP » moutarde azotée, Oncovin™, procarbazine, prédnisolone
  • Protocole « ABVD » Adriblastine™, bléomycine, vinblastine, dacarbazine
  • Lymphomes non hodgkiniens
  • Protocole « ACVBP » adriblastine, cyclophosphamide, vindésine, bléomycine, Prédnisone
  • Protocole « CHOP » cyclophosphamide, adriamycine, vincristine, Prédnisone
  • Cancer de la vessie
  • Protocole « MVAC » méthotrexate, vinblastine, adriblastine, cisplatine 
  • Protocole gemcitabine-CDDP
  • L’ASSOCIATION CHIMIOTHÉRAPIE & RADIOTHÉRAPIE

    Les médicaments anticancéreux peuvent intervenir, non pas seuls, mais également en potentialisant l’effet d’autres thérapeutiques, comme la radiothérapie. Par exemple, les agents se liant à l’ADN peuvent potentialiser l’effet de la radiothérapie. Ils peuvent intervenir à toutes les phases du cycle cellulaire et, le plus souvent, sur la phase la plus active, c’est-à-dire la phase de synthèse. Néanmoins, certains produits sont plus spécifiques de certaines autres phases comme les alcaloïdes de la pervenche pour la phase de mitose par exemple.

 

Les chimiothérapies dans 3 - Informations : 889071Sanstitre1copie

POUR CONCLURE…

FAMILLE

CHEF DE FILE

AUTRES

CIBLE

TOLERANCE

INDICATIONS

Alkylant

Cyclophosphamide

Ifosfamide

ADN

Neutropénie

Toxicité vésicale

Sein

Poumon

Sels de platine

Cisplatine

Carboplatine Oxaliplatine

ADN

Protéines cytoplasme

Mitochondries

Néphrotoxicité

Neuropathie

Anémie

Vomissements

Très large

Oxaliplatine : côlon

Alcaloïdes de la pervenche

Vincristine

Vinorelbine

Microtubules : inhibe la polymérisation

Neurotoxicité

Poumon,

Sein

Leucémies

Taxanes

Paclitaxel

Docétaxel

Tubuline : inhibe la dépolymérisation

Neurotoxicité

Alopécie

Neutropénie

Sein

Ovaire

Poumon

ORL

Inhibiteurs des topoisomérases

Irinotécan

Topotécan

Topoisomérases I

Diarrhées

Côlon

Etoposide

 

Topoisomérases II

Neutropénie

Poumon

Testicule

Anthracyclines (doxorubicine)

Farmorubicine

ADN : Topoisomérases II

Cardiotoxicité

Neutropénie

Alopécie

Très large

Sein

Antimétabolites

5FU

Méthotrexate

Capécitabine

Ralitrexed

Permetrexed

Inhibe la TS

Inhibe la DHFR

Mucite

Diarrhées

Neutropénie

Néphrotoxicité

Côlon

Sein

Sein

Ostéosarcome

LES ONGLES : L’ONYCHOPATHIE

DE QUOI S’AGIT-IL ?

L’onychopathie se traduit par une fragilisation des ongles, un changement de pigmentation (chromonychies) ou une inflammation.
Les manifestations, les plus fréquentes sont, une onycholyse, souvent très douloureuse, et une suppuration sous-unguéale.

LES MEDICAMENTS EN CAUSE…

Globalement 

Ce sont surtout les taxanes (Taxol™ ou Taxotère™), et les anthracyclines (doxorubicine et épirubicine) qui sont le plus susceptibles d’induire une onycholyse proximale ou distale après quelques semaines de traitement. Un abcès sous l’ongle est possible.
L’estramustine exerce également une toxicité unguéale.

Avec les thérapies ciblées

Une inflammation de la peau du poutour de l’ongle (paronychies ou périonyxis) peut survenir après un mois de traitement, chez 10 à 25 % des patients. Elle est accompagnée par l’apparition de bourgeons charnus des bords latéraux des ongles des doigts ou des orteils.Ces manifestations peuvent s’améliorer ou disparaître spontanément mais récidivent volontiers sur le même doigt ou le même orteil. Elles sont douloureuses pouvant empêcher les activités manuelles de la vie quotidienne et parfois le port de chaussures.
Le gefitinib (Iressa™) peut être responsable d’une paronychie avec ongle incarné. Des hémorragies unguéales se développent sous sorafenib (Nexavar™).

QUE FAIRE ?

Vos mains
Le port de gants réfrigérants est recommandé.

Vos pieds
Avant le traitement, prévoyez de voir votre pédicure pour qu’il soigne vos pieds. Dans tous les cas veillez à ne pas porter de chaussures trop étroites et évitez de couper vos ongles trop court.

Les traitements à envisager…
Des soins locaux, avec un d’antiseptique à base d’héxamédine sont utiles. Parfois, on vous proposera des dermocorticoïdes, des soins au nitrate d’argent ou des antibiotiques locaux.
L’avulsion unguéale partielle au laser à CO2 ou la décortication chirurgicale peut soulager la douleur.
Des réductions de dose et des espacements de l’administration de l’agent causal sont à envisager.

LE CAS DES INHIBITEURS D’EGFR
DE QUOI S’AGIT-IL ? 

C’est une éruption cutanée observée très fréquemment et qui peut toucher jusqu’à 90 % des patients traités par ce type de médicaments appartenant aux thérapies ciblées.
Elle peut être mineure, modérée ou rarement sévère et concerner tout le corps. Les spécialistes appellent cette éruption est appelée un rash acnéiforme. Il se présente de différentes manières :

  • Sous forme d’acné ou de rash maculo-papulaire ou pustulaire
  • Sous l’aspect de peau sèche desquamant

Cette éruption s’explique par le fait que le médicament atteint les cellules cutanées porteuses de récepteurs EGFR. Le rash cutané induit par les inhibiteurs HER1 n’est pas de l’acné (respect des glandes sébacées).
Une inflammation péri-unguéale est parfois observée, plus tardivement, notamment au niveau des pouces.
Malheureusement, il semble que plus la réaction cutanée est importante, plus important est l’effet thérapeutique produit sur la tumeur.
Ces troubles diminuent progressivement et en général totalement à l’arrêt du traitement.

CE QUI EST PRÉCONISÉ…

Pour votre toilette, utilisez un savon doux sur-gras et évitez les produits irritants.
Si cela ne suffit pas, un traitement local vous sera proposé, comme :

  • Une crème hydratante (émolliente), du type Dexeryl™ ou Biafine™
  • Un gel contenant des antibiotiques locaux, comme l’érythromycine (Erythrogel™)
  • Dans les formes pseudo-rosacées, on vous prescrira plutôt des crèmes à base de métronidazole (Rosex™) ou de clindamycine (Dalacine™,  T Topic)
  • Dans les formes plus inflammatoires, des crèmes à base de peroxyde de benzoyle (Cutancyl™ ou Eclaran™) sont indiquées à 5 ou 10 %, pour les lésions du dos

Dans la plupart des cas, un traitement général à base de comprimés de doxycycline (Tolexine™) à 100 mg par jour ou de lymécycline (Tetraysal™) à 300 mg par jour vous sera prescrit.

UNE RÉACTION ALLERGIQUE

Elle peut apparaître avec tous les produits chimiothérapiques en sachant tout de même que certains sont très allergisants, comme le 5-FU et le méthotrexate. Elle se traduit par des éruptions cutanées, une urticaire, un œdème de Quincke, pouvant, exceptionnellement, culminer sous forme de choc allergique.

EN RÉSUMÉ, QUELQUES CONSEILS SIMPLES…

  • Pendant le traitement, protégez vous la peau contre les petites blessures et les infections
  • Évitez l’exposition au soleil
  • Portez des manches longues et un pantalon ou une jupe longue
  • Utilisez une crème solaire de facteur 20
  • Lavez-vous avec un savon neutre non parfumé
  • Employez une lotion ou une crème hydratante après chaque bain ou douche
  • Si vous recevez une radiothérapie en même temps, évitez tout contact avec des produits irritants (nettoyants ménagers, etc.) et portez des gants adéquats

 

 Source : http://www.chimio-pratique.com

 

Transformations avec le maquillage correcteur.

7 avril 2014

0 Commentaire

Merci à Sabine de m’avoir fait connaitre ces transformations
qui changent tellement le quotidien des personnes qui bénéficient du maquillage correcteur.

On le sait : nous sommes jugés en permanence sur notre apparence.
Notre manière de nous habiller, de nous présenter.
Notre visage ?
Il est notre ambassadeur : c’est lui qui nous résume, lui que l’on voit le premier, lui sur qui la lumière se fait.
Difficile, dès lors, de l’assumer lorsque l’on souffre de graves maladies de peau. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est édifiant.
Preuve, s’il en fallait, que le maquillage n’est pas seulement affaire de fanfreluches et de paillettes… !

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

 

 

Socio-Esthétienne en Obstétrique, Grossesse Pathologique, Néonatalité.

28 janvier 2014

0 Commentaire

images (1)

Qu’est-ce qu’une grossesse pathologique?

On appelle grossesse pathologique une gestation qui entraîne un risque de santé pour la mère ou pour l’enfant.

Une grossesse pathologique nécessite un suivi médical renforcé et un accouchement dans une maternité disposant d’une unité de réanimation néonatale.
Ces maternités sont dites de type III, les autres étant classées en type I ou II.

La durée d’hospitalisation est variable (de quelques jours à plusieurs semaines) en fonction de la pathologie.
Soit dans un service de Néonatologie, soit en hospital
isation à domicile HAD

Capture

 Pas question pour autant de se priver
de vos escapades en institut pendant ce temps là ! 

Je vous propose :

-  Epilations
– Soins du visage
– Modelage relaxant, jambes légères …
– Soins prévention des vergetures
– Maquillage
– Manucure & Beauté des pieds

74703_299931400127203_1025820238_n

CITATIONS :

« Je me  sent fatiguée, parfois même moche »

 » Je ne vois même plus mes pieds, heureusement que vous êtres là pour me mettre le vernis »

« J’ai déja perdu 2 bébés, je devrais me détendre mais je n’y arrive pas.
pourriez-vous passer ? « 

« J’ai besoin de me sentir belle lorsque j’ai des visites, ça fait un mois que je suis hospitalisée 
j’ai besoin d’épilations en priorité et un soin du visage »

 bébé

405973_195510820593550_1079487102_n

(Poupée servant à informer les grands frères ou grandes soeurs )

 

Film en entier (cliquer sur le lien) : Le premier Cri

C’est l’éblouissante histoire vraie du tout premier cri de la vie, celui que l’on pousse quand on naît et qui scelle notre venue au monde.La naissance sur grand écran à l’échelle de la planète.
Contraste des terres, contraste des peuples, contraste des cultures pour le plus beau et le plus insolite des voyages.
Dans un intervalle de 24 h sur la Terre, le destin de plusieurs personnages se croise dans un moment unique et universel :
la mise au monde d’un enfant.
Avec ses personnages réels, ce film retrace l’instant magique des premiers balbutiements de la vie et explore les univers de la naissance, aussi variés que nous sommes différents.

Formulaire me permettant de vous contacter :
(les informations restent confidentielles et n’apparaissent pas ici)

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

 

Maquillage post-mortem, thanatoplastie.

5 mai 2013

8 Commentaires

mise à jour du 20 mai 2013

Depuis la création de cet article 
j'ai été contactée plusieurs fois dans l'urgence,
je ne travail que dans le Val d'oise, ou Paris,
et ne souhaite pas travailler quotidiennement avec les pompes funèbres, 
je souhaite intervenir UNIQUEMENT lorsque la personne décédée 
ne sortait pas sans être maquillée.
Veuillez m'en excuser ...
Catherine

 


Je ne suis pas spécialisée dans cette prestation,

mais je sais à quel point

c’était important pour la personne elle-même de son vivant

pour la famille et les proches car c’est un moment  

    ou l’apparence du visage est important …

C’est celui que l’on grave dans sa mémoire …

le dernier regard…

Citations :
« On dirait qu’elle dort  ! »
  »Qu’est-ce qu’elle est belle ! »
« Je suis allée la voir et j’ai été agréablement surpris… »


Le maquillage  effectué sur une personne décédée porte plusieurs noms :

maquillage post-mortem
soins de restauration,
art restauratif ,
thanatoplastie.

Généralement c’est la personne que j’ai suivi pendant sa maladie qui aborde le sujet avant son départ,
ou bien c’est  la famille qui me contact …
Il m’arrive également de le proposer, lorsque j’ai bien connu la personne et que je la savais coquette…

Cela  permet de rendre le visage du défunt, visible et reconnaissable pour ses proches.

Le maquillage permet de  faire disparaître les stigmates de la mort mais aussi d’éventuels traumatismes dénaturants, laissés par une maladie, un accident, un suicide…

J’interviens uniquement après les soins fait au corps

Je n’ai pas fait de formations spécifique mais je possède une bonne maîtrise des produits cosmétiques et  pâtes techniques,

ainsi qu’une réelle envie  d’essayer de retrouver le visage qu’avait la personne avant son décès…

Maquillage post-mortem, thanatoplastie. dans 3 - Informations : 2434336408_b6de973a8e_o


Je ne suis pour le moment  pas  capable d’intervenir pour tout ce qui  est « réparation » et « reconstruction »
d’abord par ce que je ne  suis pas assez forte moralement face à quelqu’un dont le visage est trop abîmé
(accidents de voiture)…

et par ce que je ne maîtrise pas à la perfection le moulage des oreilles, des paupières ou du nez…

mais je sais utiliser la chair artificielle pour les petites surfaces,
je le fais déjà pour le camouflage des cicatrices.

Photo

 

1234

Les cosmétiques AVON par na... |
Les Fantaisies de Ger'Art |
labeautéchezfati |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutpourbebes
| le sac des filles
| MIMI