Archives des tags : Socio-esthétique

Socio-esthétique : une aide pour conserver l’estime de soi -

11 juillet 2013

3 Commentaires

 

 Sourcehttp://www.ligue-cancer.net/vivre/article/26517_socio-esthetique-une-aide-pour-conserver-lestime-de-soi#.Ud6Fm0FSiDB

 

Parce que l’estime de soi est souvent malmenée par le cancer et ses traitements, la socio-esthétique utilisée comme soin de support est un précieux soutien pour les malades.
Éclairage sur une discipline qui émerge.

Encore souvent méconnue, la socio-esthétique est proposée dans plusieurs établissements médicosociaux. Basée sur les soins du corps (massages, manucure, maquillage correcteur, etc.), cette discipline apporte une réponse personnalisée aux malades, en s’adaptant à leurs maux et leurs attentes. Une séance de socio-esthétique, c’est un temps d’écoute privilégié autour du rapport au corps, des effets de la maladie et des traitements. « Cette pratique s’inscrit dans les projets de soin définis par les équipes pluridisciplinaires avec lesquelles nous travaillons, précise Christine Biardeau-Schwok, socio-esthéticienne à l’hôpital de Chinon. Notre mission a donc une vraie visée thérapeutique reconnue et appréciée par le personnel médical. »

L’utile par l’agréable
Mais le réel bénéfice de la socio-esthétique, ce sont les patients qui en parlent le mieux. « Quand j’ai été hospitalisée en chambre stérile pendant quatre semaines pour le traitement d’un lymphome de Hodgkin, la socio-esthétique m’a vraiment aidée à accepter cette situation, raconte Chantal Greppo. J’étais particulièrement nerveuse et, dès la première séance, les mots et le toucher de la socio-esthéticienne m’ont apporté un bien-être immédiat que j’ai souhaité renouveler régulièrement. » Ouvert aux femmes comme aux hommes, ce type de soins joue également un grand rôle dans l’acceptation d’un nouveau corps, parfois transformé, sensibilisé par la maladie. « Nous connaissons les bons gestes pour permettre aux patients de retrouver des sensations agréables sans jamais les heurter dans leur dignité, explique Christine Biardeau-Schwok. Par le maquillage ou le conseil dans l’utilisation de certains produits, nous leur apprenons également à retrouver le goût de prendre soin de soi, de mettre pour un instant la maladie entre parenthèses. » « Opération réussie ! », conclut Chantal Greppo.

Un partenariat au bénéfice des patients

Dans le cadre du deuxième congrès de socio-esthétique qui s’est déroulé le 15 avril dernier à l’Institut Pasteur, la Ligue contre le cancer a annoncé officiellement son partenariat avec le CODES*. Le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue, est « convaincue de l’importance et de l’efficacité de la socio-esthétique en cancérologie ». La professionnalisation est indispensable pour intervenir auprès de personnes fragilisées et la démarche « qualité » entreprise par le CODES garantit des pratiques adaptées pour un mieuxêtre des patients.
* Centre de formation à la socio-esthétique.

VRAI – FAUX

Les soins de socio-esthétique sont gratuits.
Vrai : dans les établissements médicaux ou à domicile, ces soins sont gratuits pour les bénéficiaires. Dans les établissements sociaux, un euro symbolique peut être demandé aux participants pour les rendre acteurs de leur réinsertion.

Une esthéticienne peut pratiquer la socio-esthétique.
Faux : pour exercer la socio-esthétique, il faut un diplôme en esthétique, deux ans d’expérience professionnelle minimum et une formation certifiée par l’État d’environ neuf mois, comprenant un stage en milieu médical ou socio-éducatif. En France, ce cursus est proposé par le Centre de formation à la socio-esthétique, le CODES (COurs D’ESthétique à option humanitaire et sociale), hébergé au CHRU de Tours.

 

 

 

Maquillage post-mortem, thanatoplastie.

5 mai 2013

8 Commentaires

mise à jour du 20 mai 2013

Depuis la création de cet article 
j'ai été contactée plusieurs fois dans l'urgence,
je ne travail que dans le Val d'oise, ou Paris,
et ne souhaite pas travailler quotidiennement avec les pompes funèbres, 
je souhaite intervenir UNIQUEMENT lorsque la personne décédée 
ne sortait pas sans être maquillée.
Veuillez m'en excuser ...
Catherine

 


Je ne suis pas spécialisée dans cette prestation,

mais je sais à quel point

c’était important pour la personne elle-même de son vivant

pour la famille et les proches car c’est un moment  

    ou l’apparence du visage est important …

C’est celui que l’on grave dans sa mémoire …

le dernier regard…

Citations :
« On dirait qu’elle dort  ! »
  »Qu’est-ce qu’elle est belle ! »
« Je suis allée la voir et j’ai été agréablement surpris… »


Le maquillage  effectué sur une personne décédée porte plusieurs noms :

maquillage post-mortem
soins de restauration,
art restauratif ,
thanatoplastie.

Généralement c’est la personne que j’ai suivi pendant sa maladie qui aborde le sujet avant son départ,
ou bien c’est  la famille qui me contact …
Il m’arrive également de le proposer, lorsque j’ai bien connu la personne et que je la savais coquette…

Cela  permet de rendre le visage du défunt, visible et reconnaissable pour ses proches.

Le maquillage permet de  faire disparaître les stigmates de la mort mais aussi d’éventuels traumatismes dénaturants, laissés par une maladie, un accident, un suicide…

J’interviens uniquement après les soins fait au corps

Je n’ai pas fait de formations spécifique mais je possède une bonne maîtrise des produits cosmétiques et  pâtes techniques,

ainsi qu’une réelle envie  d’essayer de retrouver le visage qu’avait la personne avant son décès…

Maquillage post-mortem, thanatoplastie. dans 3 - Informations : 2434336408_b6de973a8e_o


Je ne suis pour le moment  pas  capable d’intervenir pour tout ce qui  est « réparation » et « reconstruction »
d’abord par ce que je ne  suis pas assez forte moralement face à quelqu’un dont le visage est trop abîmé
(accidents de voiture)…

et par ce que je ne maîtrise pas à la perfection le moulage des oreilles, des paupières ou du nez…

mais je sais utiliser la chair artificielle pour les petites surfaces,
je le fais déjà pour le camouflage des cicatrices.

Photo

 

REPORTAGES PHOTOS :

15 janvier 2013

4 Commentaires

 

Toutes les oeuvres présentes sur ce site appartiennent exclusivement à l’auteur 
aux termes des articles L 111-1 et L112-1 du code de la Propriété Intellectuelle.

***  Toute reproduction, diffusion publique, usage commercial
 sont par conséquent interdits sans autorisation du titulaire des droits. ***

REPORTAGES PHOTOS : dans 9 - PHOTOS : PeauAime1-300x258

 (Pour atteindre les photos vous pouvez cliquer sur les titres)

 

Socio-esthétique :

 

cours-150x150 Autonomie dans 9 - PHOTOS : Atelier Brossage des dents

  syndrome-M-P-150x135 CODES  

 

  effets secondaires des chimios * syndrome mains-pieds

 

   
   Taxotère-150x88 lésions des ongles chimio

 effets secondaires des chimios * lésions des ongles

 

  Gants-chimio-150x112 patientes   

   Photos  : gants réfrigérants  pour les mains, et les pieds. …

 

 

DSCF0253-150x112 photos Le dépistage du cancer du sein n’attendons pas !

 

 
 

74185470_p-112x150 Socio-esthétique

Effet secondaire des chimios

Atelier socio-esthétique : brossage des dents

15 janvier 2013

2 Commentaires

  Atelier socio-esthétique : brossage des dents dans 3 - Informations : 599329_346577008761470_1043097409_n

Dis-moi … j’oublie

Montre-moi … je me souviens

Implique-moi … j’apprends!

Benjamin Francklin

140120132116-150x150 Autonomie dans 9 - PHOTOS : 

Voici en photo mon nouvel atelier socio-esthétique
sur l’hygiène bucco-dentaire, pour  adultes handicapés en ESAT.

J’avais déja monté un atelier avec une prise en charge  individuelle,
mais trop classique  je n’avais pas de résultats,
leurs mauvaises habitudes n’étaient pas changées de manière définitive.

Le manque d’hygiène bucco-dentaire est visible et donc inesthétique
(sans parler du risque de caries)
il est également un frein à l’insertion social et professionnel
Avant de commencer les ateliers maquillage, il est toujours bon de réviser les bases …

J’ai donc cherché à mettre en place un atelier de groupe plus visuel, et  ludique …

- la théorie
- un quizz
- le virtuel
- la pratique

Résultat ?
Superbe ambiance
et ENFIN des progrès !

(Certains ce brossaient la langue, ne mettaient pas de dentifrice, ne nettoyaient qu’un coté de la machoire…)

citations :
 » je n’avais jamais brossé le coté contre la langue »
« ça fait frais dans la bouche après »
« on ce sent mieux après »
« quand je passe ma langue sur mes dents maintenant c’est tout doux »
« je n’avais jamais fais comme ça avant »
« il faut toujours aller du rose vers le blanc c’est ça ? »
« ma bouche elle sent bon »

Et pourtant, depuis un an nous revenions sur l’hygiène des dents régulièrement,
mais je voyais bien que ça ne leur plaisait pas…

Théorie

140120132141-300x225 Formations

theorie-300x225 photos

 Découverte ;-)

decouverte-300x225 PLAISIR !

Jeux et taquinerie

140120132137-300x225 réinsertion sociale

140120132138-300x225 Socio-esthétique

jeu-300x225 valorisation

 Le viruel :

cours-300x225

140120132122-300x225 L’un des participant retourne la machoire pour brosser les dents du haut :
- Est-ce que l’on ce brosse les dents la tête en bas ?
- nooonnnnnn ;-)
atelier socio-esthétique : brossage des dents

Réussir à communiquer avec des personnes aphasiques

11 décembre 2012

1 Commentaire

 L’une de mes plus grande frustration est de ne pas être télépathe lorsque je me retrouve en face d’une personne, qui n’arrive pas à communiquer…
La personne s’énerve de ne pas être comprise,
et je me sent impuissante à la comprendre pour pouvoir l’aider.

Je me suis également rendu compte que peu de personnes avaient mis au point des techniques pour faciliter cette communication, indispensable dans la relation d’aide.

Je crois que l’une de mes 1ère recherche en tant que socio-esthéticienne à été de trouver des pictogrammes représentant les différents soins que je propose afin de me faire comprendre des personnes alzheimer, des polyhandicapés, des suites d’AVC qui touchent souvent la parole.
Comme je ne trouvais pas je les aient créés.

Pour le dialogue je n’avais rien du tout jusqu’à ce que je rencontre Alain, touché par la SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique) il ne pouvait bouger que les yeux, et avait tout un appareillage pour communiquer avec facilité.
il avait également un tableau de lettres exactement comme celui-là :

 

                                                   A E I O U Y

 

   B C D F                                                               G H J K L

 

 

  MNPQRS                                                     T V W X Z

 

 

 A télécharger ici :   fichier pdf PICTO-KLIGNE Alain 

Magique n’est-ce pas ? 

Pour le pavé noir du milieu il garde les yeux fixés au milieu
pour les lettres en jaune il regarde en haut à gauche etc… 

il reste à lui montrer les lettres avec les doigts ou juste les prononcer et quand c’est la bonne lettre il cligne des yeux ! 
Lettre après lettre cela forme des phrases que l’on comprends de plus en plus vite ! 

Il reste à imprimer le tableau et le plastifier, investir dans une ardoise magique et voilà !
toutes les personnes sachant lire et écrire peuvent de nouveau communiquer :-D

Grâce à Alain à partir du moment ou la personne arrive à tenir son attention, sait lire et écrire
je n’ai plus aucun problème pour dialoguer !!!

Cet après-midi un monsieur qui ne parle plus depuis presque 3 ans
à pu me dire qu’il avait froid aux jambes,
et j’ai ainsi pu voir ses beaux yeux me dire merci d’avoir su le comprendre

  Réussir à communiquer avec des personnes aphasiques dans 3 - Informations : 8400-ecrire_yeux

 Emission sur la communication d’allo docteur que j’ai trouvé en cherchant une photo pour illustré mon article :

SLA pratique

La fiche métier socio-esthétique Agevillage Pro

18 septembre 2012

0 Commentaire

http://www.agevillagepro.com/article-7114-1-fiche-metier-socio-estheticienne.html

J’en ai rêvé le CODES la fait ;-)
Je trouvais frustrant que le site sur le quelque je reste informée des nouvelles pour le Grand Age ne connaisse pas la Socio-Esthétique, et maintenant c’est chose faite :

 

Le métier de socio-esthéticien(ne) 

 

Activités principales   : 
- Adapter tous les soins esthétiques en fonction du public rencontré : personnes éprouvées par la maladie, les handicaps physiques et mentaux, la vieillesse ou la rupture sociale, que ces personnes soient en institution ou non, sur prescription médicale ou à l’initiative de l’équipe de soin dans le but de participer au projet de réinsertion sociale ou d’amélioration de la qualité de vie. 
- Appliquer les techniques spécifiques socio-esthétiques. 
La socio-esthéticienne peut exercer en qualité de salariée d’un ou plusieurs établissements ou bien de travailleur indépendant.

Compétences techniques
- Mettre en oeuvre l’ensemble des pratiques esthétiques et socio-esthétiques en les adaptant aux populations rencontrées en tenant compte des pathologies, des modifications engendrées par les traitements médicaux, et de la détérioration physique provoquée par la souffrance, la vieillesse, la détresse sociale. 
- Animer des ateliers basés sur des activités ludiques, ex. la prévention du vieillissement, mobilisation volontaire de la main et des doigts, harmonisation de la mimique faciale. 
- Mettre en place des activités socio-esthétiques de groupe pour maintenir une socialisation. 
- Apporter des conseils appropriés dans le cadre d’un projet d’établissement ou personnalisé en vue d’une réinsertion, ex. notions d’hygiène, bonne utilisation des produits cosmétiques, aide à la gestion du budget des produits d’hygiène courants, de cosmétiques et d’effets vestimentaires : conseils en image. 

Compétences comportementales 
- Améliorer la qualité de vie par le confort et le bien-être que procurent les soins socio-esthétiques. 
- Apporter une écoute non médicalisée et complémentaire à l’équipe soignante permettant au patient de sortir du contexte de la maladie et du traitement 
- Etre capable, par ses soins, ses conseils et son professionnalisme d’accompagner la personne, avec les équipes pluridisciplinaires dans l’acceptation de la modification de son image corporelle. 
- Savoir assurer la traçabilité des soins socio-esthétiques pour les équipes soignantes et éducatrices autour de la personne soignée.

Modalité d’accès à la certification 
La certification n’est accessible qu’aux titulaires d’un diplôme d’Etat d’esthétique cosmétique : CAP minimum, BP ou BTS Sélection en fonction de l’expérience et de la motivation 
Composantes de la certification  
Par la voie d’accès après formation, trois types d’évaluation : 
> Au cours de la formation : évaluation continue et permanente de la pratique socio-esthétique par les enseignants du CODES
> Au cours des travaux dirigés : 
- évaluation comportementale et du travail en équipe au cours de mises en situation par des professionnels de la socio-esthétique et/ou de la santé 
- évaluation de 2 rapports écrits effectués après les périodes de travaux dirigés et de stage en entreprise par deux professionnels de santé et deux professionnels de socio-esthétique. 
L’évaluation porte sur les compétences socio-esthétiques et comportementales, maturité, initiatives, capacité à rédiger un projet, à s’insérer dans une équipe de soins et à effectuer des démarches de recherche d’emploi. 
>Au cours d’un examen écrit d’une journée : contrôle des connaissances théoriques. Ces épreuves concernent les particularités médicales ou psychologiques auxquelles la socio-esthéticienne est confrontée. Les médecins, les professionnels de santé, les directeurs d’établissements médicaux-sociaux participent à l’élaboration des questions et à la correction des épreuves d’examen.

Validité des composantes acquises : 2 ans
Statistiques ; 37 certifications par an

Télécharger la fiche technique complète « Socio-esthéticienne » du Répertoire national des certifications professionnelles

Articles 
Vieillir dans la dignité. Les apports de la socio-esthétique en gériatrie, par M-A Torres Maguedano, directrice du codes; R. Nancy, infirmière, C. Prat, socio-esthéticienne au Centre hospitalier de Neuilly-Courbevoie-Puteaux (92) in La revue francophone de gériatrie et de gérontologie ; septembre 2011.
La socio-esthétique en maison de retraite : au delà de l’esthétique : interview d’une professionnelle ;Agevillage pro ; mars 2010

Pour aller plus loin 
Cours d’esthétique privé à option humanitaire et sociale (CODES)
CHU Bretonneau
2, bd Tonnellé
37044 – Tours
Tel : 02 47 47 47 47 / contact@se-codes.fr
Site internet

 

Je suis fière d’avoir suivi mes cours dans une école qui ce bouge tous les jours
pour ce maintenir au Top,
qui  inversti et s’investi pour que les anciennes et futures élèves puissent exercer leur métier.

Remise des attestations de présence « socio-esthétique » pour valider la fin d’année.

2 juillet 2012

2 Commentaires

Remise des attestations de présence Aujourd’hui j’effectuais ma dernière vacation avant septembre dans l’ESAT où je travail.
Au programme :

 *  révision orale des différents acquis
 *  remise des diplômes avec mention excellente participation ;-)
*  goûter
*  visionnage des films est photos montrant la progession de leur autonomie.

Ils auront appris :

 *  l’hygiène des dents
 *  apprendre à ce laver les cheveux + utilisation du sèche cheveux et bigoudis chauffants pour les femmes
 *  la mise en beauté des mains et des pieds
 *  les soins de base pour l’hygiène corporelle : nettoyage, gommage et hydratation
 *  le rasage du visage pour les hommes

reste à voir pour les femmes, le maquillage et la pose de vernis , l’épilation pour celles que je retrouverais en septembre par ce qu’elles ne sont pas encore autonomes.

 

Remise-des-attestations-300x225 Autonomie dans 3 - Informations :

 

 

 

 

 
 

Remise-des-diplomes-300x225 Handicap 

 

 

 

 

 

 

Pour tous, sauf une jeune femme (de 50 ans)  qui avait déja un diplôme de natation, c’était leur 1er !
La psychologue m’a dit qu’ils étaient sorti tous très fier d’eux et de leur réussite

Mon rêve devient réalité

10 mai 2012

0 Commentaire

Avant de m’inscrire aux cours du CODES de Tours je m’étais renseignée sur les opportunités d’emploi en tant que socio-esthéticienne,
Le mari de l’une de mes clientes est Chef de Service à l’ Hôpital St Louis et, il m’avait parlé du CEW et des esthéticiennes travaillant dans son service.
Je les avaient donc contactés pour savoir comment rejoindre leur équipe…

et…

Il y a environ 2  mois j’ai appris grâce aux offres d’emploi de mon  école qu’ils recrutaient, j’ai donc postulé  pour le poste proposé en soins palliatifs.

- 1er entretiens avec la personne qui recrute
- 2ème entretiens pour un essai pratique : 1heure 30 de modelage relaxant comprenant un cranien
- 3ème entretiens avec une psychologue de l’IGR ( la vie avait bien fait les choses ce rendez-vous étaient un mardi matin ou justement je devais être en HDJ à Villejuif )

et puis j’ai attendu… 3 longues semaines avant d’avoir LA réponse POSITIVE ce soir !!!
je serais donc très bientôt  tous les vendredi dans un hôpital parisien au sein de leur service de soins palliatifs avec à ma disposition une cabine d’esthétique pour les personnes qui pourront ce déplacer.

Je commence en septembre et avant cela, j’ai une formation de 5 jours à la Maison Médicale Jeanne Garnier !
(La référence Européene en ce qui concerne les soins palliatifs.)

C’est un très beau rêve qui devient réalité, pouvoir accompagner les personnes en fin de vie était depuis de nombreuses années quelque chose qui me tenait vraiment à coeur.
J’ai pu faire mon stage de fin d’études aux Diaconnesses,  2 ans après, avec plus de recul et toujours ce même désir d’aider à ce moment là de la vie,  j’ai la chance de pouvoir avoir une autre formation « de mise à niveau » avant de pouvoir à mon tour  rejoindre une équipe.

 

http://www.jeanne-garnier.org/fileadmin/jeanne-garnier/documents/PROGRAMME-2012.pdf

Le bonheur protège-t-il du cancer ?

16 mars 2012

0 Commentaire

« Il y a 10 ans, je n’aurais jamais pu écrire un tel livre, note le Dr Boukaram. Mais depuis quelques années, les preuves scientifiques se sont multipliées. »

D’abord, on a découvert que les cel­­lules cancéreuses étaient pourvues de récepteurs d’adrénaline. Et que cette hormone, sécrétée par le corps en période de stress, accélère leur propagation.  

Mais il y a plus. Plusieurs études relient les deuils mal résolus à l’apparition du cancer, fait-il valoir. « Les cellules anormales se multiplieraient trois fois plus vite lorsque nous éprouvons un sentiment de désespoir. » Inquiétant?

C’est, justement, ce que certains reprochent au livre : essaie-t-on de nous rendre responsable de notre cancer parce que nous n’avons pas su cultiver la pensée positive? En plus d’être déprimé, va-t-on se retrouver avec une tumeur? 

« Ce serait simpliste », dit le médecin. Reste que l’angoisse, le stress chronique, la dépression ou l’isolement social constituent des facteurs de risque supplémentaires. En plus d’affaiblir les défenses naturelles du corps, la souffrance psychologique nous incite à adopter de mau­vaises habitudes de vie, qui seraient pro-cancer. « Si vous êtes inquiet ou stressé, vous risquez plus de fumer, de mal manger ou d’abuser de l’alcool », dit-il.

Source : http://fr.chatelaine.com/article/19753-le-bonheur-protege-t-il-du-cancer

Une Jonquille pour Curie du 12 AU 18 MARS

11 mars 2012

1 Commentaire

Une Jonquille pour Curie du 12 AU 18 MARS dans 3 - Informations : photo-curie

FAITES FLEURIR L’ESPOIR CONTRE LE CANCER

DU 12 AU 18 MARS

 

http://www.unejonquillepourcurie.fr/la-campagne

123

Les cosmétiques AVON par na... |
Les Fantaisies de Ger'Art |
labeautéchezfati |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toutpourbebes
| le sac des filles
| MIMI